menu
close search popup

Galerapagos, le jeu, ses variantes et extensions

Auteur : NdK

Le 16/05/23

Lectures : 359

      Rares jeux de société pouvant se jouer avec un nombre élevé de joueurs, Galerapagos est un jeu de coopération et de compétition.

Comme sa baseline l'indique, Galerapagos de Gigamic est un jeu de société coopératif,... mais pas trop.
Gigamic est cette enseigne de Wimereux qui propose le très bon 6 qui prend ! et 6 qui sur-prend.
Le Galèrapagos, c'est un des jeux de société qui pourrait bien rentrer dans votre top 10 personnel !


Principe de départ / Contexte du jeu

Vous êtes naufragés d'un navire, échoué sur une île déserte. Il faut construire un radeau et s'enfuir de l'île avant de dépérir de faim, de soif, ou par une tempête.

L'objectif est donc de quitter l'île, individuellement, mais aussi pour à un maximum de naufragés.

Pour cela, il faudra assurer un ensemble de corvées quotidiennes pour que la communauté survivre :

  • aller chercher de l'eau,
  • aller pêcher du poisson pour ramener à manger,
  • ramener du bois pour augmenter le nombre de places sur le radeau ou encore
  • aller explorer le navire échoué en recherche d'un quelconque objet pouvant servir avantageusement pour soi ou pour la collectivité.

Galèrapagos : un des meilleurs jeux de société coopératifs

Une part de chance

Dans sa main de départ, chaque joueur bénéficie de quelques objets, utiles ou pas, stratégiques ou pas, à jouer pour aider la communauté, ou à garder sous le coude pour se sortir de situations où sa vie en dépend.

Chaque tour, la "météo" indique la tendance :

  • beau fixe, il n'y a pas d'eau, il n'est pas possible de se consacrer à la corvée d'eau.
  • pluie faible, il est possible de collecter de l'eau, mais peut-être qu'il sera plus astucieux d'avancer la construction de radeaux, refaire les stocks de nourriture ou s'enquérir de nouveaux objets dénichés dans l'épave ?
  • Pluie abondante tempête : cette fois la collecte d'eau vaut le coup puisqu'il sera possible d'en ramener deux à trois fois plus. Vous aurez de quoi faire des stocks et idéalement disposer d'assez d'eau pour envisager un départ pour chacun qui disposera d'une place sur le radeau.

Des facteurs limitants

Seulement voilà : les ressources ne sont pas aussi abondantes que cela, il faudra choisir entre ramener à boire ou à manger, du bois pour augmenter les chances d'avoir plus de survivants .

En effet, à chaque fin de tour, les vivres consommés par les joueurs sont décomptés des stocks.

D'abord l'eau, puis la nourriture. Si des rations manquent, alors la sanction est immédiate : Il faudra choisir par commun accord quels sont les joueurs qu'il faudra laisser mourrir de soif ou de faim. Choix cornélien pour certains, choix évident pour ceux dont l'esprit de compétition n'a aucune limite.

Pourquoi le jeu Galerapagos plait tant

La discussion est libre, au début tout démarre bien et les choix d''action de chacun s'effectuent au bénéfice la communauté.
Cependant plus la situation se tend, plus lil faudra arbitrer entre agir pour son intérêt personnel et sa survie ou pour l'intérêt collectif et la survie du groupe.

Faut-il sacrifier un joueur un peut trop personnel ? Faut-il empêcher certaines coopérations ?

Explorer le navire permet de trouver des objets permettant de se sortir de certaines situations : attaque des autres maladies, gain de performances pour des corvées plus efficaces. Ainsi plus utile à la société, vous gagnez une forme d'immunité. Néfaste à la communauté car trop personnel, vous devenez une menace.

Il s'agit donc de développer son esprit de coopération, ce qui va donner lieux à des situations cocasses, des rebondissements inattendus à mesure que la situation se tend.Comme on n'a pas le droit de montrer ses cartes actions, il est possible de bluffer, voire engager des stratégies périlleuses pour pimenter les parties.

Verdict Jouets.xyz :

Galèrapagos permet de passer un bon moment avec ses convives. La mise en place reste relativement simple cependant Il demande un petit temps pour bien comprendre les règles et la mécanique de jeu pour la première partie.
Face à la menace de pénurie et la tempête qui approche, il faudra développer ses talents de coopération, de persuasion, voire leadership et bluff pour s'assurer une place sur le navire de fortune lorsque la fin de partie est annoncée par la tempête.

Acheter sur Amazon

Acheter sur Fnac

Acheter sur Joué Club

Acheter sur l'Atelier des Jeux

Evolutions de Galèrapagos

Sur le site de l'éditeur du jeu, il est possible de découvrir des variantes au jeu dont des règles permettant de pimenter les parties voire de jouer seul ou à deux joueurs :

  • Variante pour 2, 3 ou 4 joueurs : à chaque tour, le premier joueur tire une carte épave et la joue ;

  • Chef répartiteur : Le joueur qui possède le totem peut faire tourner les cartes à effet permanent entre les joueurs et faire varier l'évolution du jeu. Toutefois il ne peut s'appliquer de carte permanente ;

  • Le chef : A partir du deuxième tour, chaque tour débute par l'élection d'un chef par démocratie direct à scrutin ouvert. Le chef peut désigner le ou les joueurs à sacrifier s'il devaient en être. Certaines cartes peuvent donner accès à la fonction de chef ;

  • Compagnons et ennemis : En tournoi de plusieurs parties, on compte les points, avec bonus sur objectif de soutien à un allié et entrave à un ennemi qui restent secrets ;

  • Darwin Award : Elimination : en cas de tir sur un naufragé contré par la plaque de tôle, le tireur se voit tué s'il pioche la boule noire !

  • Faites vos jeux : La croisière prend l'eau, mais l'esprit du pari s'applique jusque sur le nombre de survivants : seuls les joueurs qui ont pronostiqué le nombre exact l'emportent ;

  • Qu'emporterez-vous ? : ... (sur une ïle déserte) Avant le début du jeu, les joueurs peuvent choisir parmi une sélection d'objets lesquels ils peuvent aquérir ;

  • Ouragan fatal : Si la carte ouragan est tirée, tous les naufragés meurent. A partir du 6e tour, le départ devient forcé comme une fin de partie normale à moins qu'un vote n'engage un tour suivant, avec quelques bonus ;

  • Peace and Love : L'usage du révolver est limité aux seules périodes de pénurie ;

  • Mon p'ti coin de radeau : Le joueur qui termine un radeau gagne sa place. S'il est tué, son assassin en hérite. S'il décède de faim ou de soif, la place revient au voisin. En fin de partie, chaque joueur devra disposer d'une place privative en plus des vivres ;

  • Rien à cacher : Le jeu se joue cartes personnelles visibles ;

  • La roulette Galèrapagosienne : Le révolver est un 6 coups partiellement endommagé. Lorsqu'il en fait usage, le tireur tire une boule. La boule noire le tue et ses cartes sont partagées à ses voisins ;
  • Solo : Voici les règles pour jouer seul au Galèrapagos ;

  • Le sorcier : A chaque fin de tour à partir du 4e, le sorcier propose le sacrifice d'un naufragé par vote. Les cartes du sacrifié sont repartagées aux voisins et la communauté gagne une ration d'eau et de nourriture. Le sorcier peut mourir ;

  • Survivre avec Wilson, 2 joueurs : Wilson est un 3e naufragé fictif joué par le premier joueur. Cette variante suppose le retrait du gourdin.

Extension Tribue : Ils ne sont plus seuls !

Cette extension permet de créer un nouveau scénario : Sur l'île, la découverte d'un ancien groupe de naufragés a réussi à survivre. Arriverez vous à coopérer ?
Pour ce faire, il faut le jeu de base. Voici le nouvelle donne avec des personnages et objets très intéressants :

  • Il est possible d'incarner l'un des 20 personnages, qui chacun peuvent développer de nouveaux pouvoirs. Certains sont disponibles qu'à partir d'un nombre minimum de joureurs ;

  • 20 nouvelles cartes actions son disponibles dans l'épave dont 14 ont un réel intérêt . Sauriez-vous gérer les ressources ? ;

  • Un scénario est établi à partir de 12 actions prises au hasard parmi 30 actions. Les cartes événement donnent du piment au jeu, de développer des inteactions pour le meilleur comme pour le pire !

Vidéo de démo de l'extension Galèrapagos

Présentation vidéo des cartes de l'extension Galèrapagos

Verdict de l'extension Galèrapagos

Non testé par jouets.xyz cependant la mécanique de la version de base est excellente.
L'autre point fort est qu'il permet de jouer de 3 à 12 personnes ce qui ne laissera personne de côté.
Prix contenu

Acheter sur Amazon

Acheter sur Fnac

Acheter sur Joué Club

Acheter sur L'Atelier des Jeux

back to top